C’est à la suite de la lecture de plusieurs blogs gourmands que l’idée à germer. Et pourquoi pas moi ?

Je n’ai pas la prétention d’inventer des recettes, simplement de partager mes bons moments passé en cuisine puis autour de la table. Les moments partagés avec mes enfants, les ruses pour les faire goûter et leur ruse pour éviter de goûter. Mon goût pour la fabrication de produits fait maison. Le goût pour la nouveauté, l’essai et la transformation de l’essai qui quelque fois est une catastrophe.

Ce sont surtout les petits a coté, gâteau, dessert, goûter, pain et autres friandises que j’aime confectionner.

Je remercie ma Maman (qu'elle se rassure je ne dévoilerai pas ici son secret pour la mousse au chocolat) , mes soeurs, tantes et cousines, oncles et cousins, amies et amis. Ils retrouveront ici des idées et conseils partagés. Leur assiduité (ils se reconnaitront) à nous rendre visite même dans les pires conditions les honorent

Pour planter le décor : nous habitons dans une maison en cours de rénovation, la cuisine n’a pas toujours été aussi bien équipée mais j’ai toujours cuisiné avec les moyens du bord !

Je vais commencer par partager la fabrication du pain maison, la plus simple possible.

Il faut d'abord un robot pour les plus paresseuses (mais ça marche aussi si on le pétrit à la main et l'investissement est beaucoup moins important qu'avec une machine)

400g de farine
1 sachet de levure de boulanger qui sera dilué dans de l'eau tiède avant
1 cuillère à café de sel (je l'oublie régulièrement mais le pain est mangé tout de même!)
de l'eau

   imgp06161         


imgp0617

imgp0618

imgp0620

imgp0621

Mettre la levure dans la farine et mélanger tout en ajoutant de l'eau  petit à petit. Quand la pâte commence à bien s'agglomérer et se détacher du bord, il y en a assez (env 1/4 de litre). Continuer à pétrir un certain temps (c'est dans le certain que tout change!), puis mettre dans un moule , ne pas hésiter à bien fendre la pâte
Laisser lever . La pâte doit doubler de volume. En hiver mettre à coté d'un radiateur, en été au soleil. C'est plus problématique au printemps ou en automne (en général je fais moins de pain durant ces deux saisons).
Il vous faudra attendre demain matin pour la photo du pain cuit. Il est au four pour la nuit , c'est ça la classe d'un four programmable, je devrai avoir du pain chaud pour mon petit déjeuner...

Je fais des variantes : j'y ajoute parfois des graines de pavot, des graines de sésame, ou je mets en  proportion  variable de la farine complète .
Pour faire des fougasses, je prends les mêmes proportions et j'y ajoute au choix : olives, anchois, roquefort, gruyère... seule la forme finale change. Il vous faudra attendre la prochaine fournée de fougasse pour les photos.

Si vous avez d'autres idées ...