mais le temps ... Il me reste des tas de cartons à vider ...mais où poser leur contenu ??? et puis les anniversaires des enfants (la petite attend depuis 6 mois que je l'organise avec ses copines, on ne pourra pas dire qu'elle est impatiente ...)et puis des invitations qui ne se refusent pas, surtout que pour une fois ça pouvait se passer sans enfants .

Pour la super sortie chez une merveille  (je vous laisse deviner son "vrai" métier) il fallait trouver un dessert, assez simple parce que dur de rivaliser ... trop d'expertes et puis il faut avoir de l'imagination pour cuire un dessert dans ça :


IMGP0939


Alors en "cogitant" (si ça m'arrive, d'ailleurs plus souvent pour la cuisine que pour le bureau, mais mon chef ne lit pas ce blog ouf !) j'ai pensé au gâteau que faisait mon arrière-grand-mère (j'ai eu la joie de la connaitre)  pour tremper dans le café à la fin des diners familiaux interminables ...

J'exagère, jamais mes cousin(e)s et moi n'avons été obligés de rester à table. Pendant que les "grands" prenaient leur temps, nous avions le temps de jouer et nous fabriquer 1000 souvenirs ...
Et donc voili voilou la recette du gâteau mollet livrée telle quelle par ma tante : 

200g de farine
50 g de beurre
50 g de margarine
2 oeufs
3 cuillères de lait
1 cuillère de sucre
1 cuil à café de sel
15 g de levure de boulanger

Bien battre et laisser lever dans le moule
Cuire à four doux 1/2h

Petite traduction pour les étrangers à la famille : la levure c'est de la levure de boulanger, le moule c'est un moule à kougloff bien beurré.

Et là, en présentant le gateau, je me suis rendu compte que le gâteau mollet n'était pas universel !! Et oui ici c'était une découverte. J'en profite donc pour vous livrer la "vraie" tradition du gâteau mollet, découverte dans ma bible de  la cuisine ardennaise :
Je cite :
Dans la tradition ardennaise, il est servi un gâteau mollet au repas de noces, un petit anneau d'argent y est dissimulé, c'est une promesse de fiançailles pour les jeunes filles ...

je vous imagine impatient de voir ce que cela donne :

IMGP0942

Je suis assez fière de moi avant la cuisson il est beau
et voilà le four doux, j'ai du mal alors voilà une fois cuit ce que cela donne de profil :
IMGP0949



Vue du ciel :

IMGP0950

Pour le four doux je n'ai plus qu'à m'améliorer mais avec ce que je viens de brancher dans ma cuisine je n'aurai plus d'excuse ... à suivre ...


Et si vous voulez avoir plus de détails sur ce dimanche tranquille et festif vous avez de la lecture chez Auntie , chez Bergeou , Fussoir, ou encore chez Cess, . Vous aurez ainsi plein de détails et de photos sur tout ce dont je me suis régalée .