Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.
Félix Leclerc 

DSC_0111

Feuilletage (pour environ 6 chaussons) :
- 250 g de farine
- 5 g de sel
- 125 g de farine
- 180 g de beurre de tourage ou beurre de cuisine (cela fonctionne aussi)

Mélanger la farine, l'eau et le sel, soit à la main, soit au batteur, à l'aide du crochet. On appelle ce mélange la détrempe. Lorsque la détrempe est homogène, la mettre en boule assez plate, la filmer, et la réserver au réfrigérateur (1 heure environ). Aplatir le morceau de beurre en forme de carré, à l'aide d'une feuille de papier cuisson (emballer le beurre dans la feuille, en la pliant), assez finement (5 mm). 

Pendant que votre détrempe refroidit, faire bouillir 50 g d'eau et 50 g de sucre, afin de réaliser le sirop qui permettra de rendre vos chaussons brillants. Laisser refroidir à température ambiante.

Abaisser la détrempe (l'aplatir), de forme rectangulaire, de manière à pouvoir "emballer" votre morceau de beurre :

feuilletage beurrage 
Poser votre morceau de beurre de cette façon.

feuilletage beurrage 2
Replier les bords sur le beurre, afin de "l'emballer"

La première étape, le beurrage, est terminée, on passe alors au tourage. Allonger votre pâton, dans le sens de la flèche pour qu'il ait une longueur de 50-60 cm.

feuilletage beurrage 3

Une fois la bonne longueur atteinte, lui donner un quart de tour :

feuilletage tourage 1

Nous allons donner un tour double à notre feuilletage :

feuilletage tourage 2
Replier un cinquième de la longueur du pâton.

feuilletage tourage 3
Puis le reste de la longueur du pâton.

feuilletage tourage 4
Finir le tour double en pliant en deux votre pâton.

feuilletage tourage 5

Le premier tour double est donné. Allonger le pâton de 50-60 cm, dans le sens de la flèche :

feuilletage tourage 5

Une fois la bonne longueur atteinte, lui donner un quart de tour.

feuilletage tourage 7

Nous allons donner le premier tour simple :

feuilletage tourage 8

Replier le tiers droit sur le tiers du milieu,

feuilletage tourage 9

Puis le tiers gauche sur le tiers du milieu, de manière à former un portefeuille.

Réserver votre pâton filmé au réfrigérateur, pendant 2 heures. 

Recommencer les précédentes étapes, afin de donner un deuxième tour double et un deuxième tour simple. Réserver votre pâton filmé au réfrigérateur pendant 24h. Vous pouvez alors utiliser votre pâte feuilletée.

J'ai décidé d'en faire des chaussons :

Abaisser votre feuilletage à 5mm d'épaisseur, et détailler les chaussons à l'aide d'un emporte-pièce, tous dans le même sens (à la cuisson, le feuilletage se rétracte, et cela évitera à certains de vos chaussons de devenir ovales). Humidifier à l'aide d'un pinceau et d'un peu d'eau, ou de dorure (1 oeuf + 1 pincée de sel + 1 pincée de sucre + 1 goutte de crème liquide) les bords de vos chaussons. Garnir de compote (faite maison bien sur !), et les refermer en appuyant bien tout autour, afin que la compote ne s'échappe pas à la cuisson. Retourner vos chaussons (hop disparues les traces de doigt) sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, et les dorer une première fois (avec la dorure précédemment citée). Les réserver au réfrigérateur 1 heure. Les dorer une deuxième fois, puis les rayer et les piquer (un coup, pour permettre à la vapeur dégagée par le feuilletage pendant la cuisson de s'échapper) avec la lame d'un couteau :

chausson

Cuire 25 à 30 minutes, à 180°C. A la sortie du four, siroter vos chaussons à l'aide d'un pinceau et du sirop préalablement préparé. Laisser refroidir, et déguster !